Trésors du cinéma russe (Les) - L'Arbre du désir

Trésors du cinéma russe (Les) - L'Arbre du désir

Trésors du cinéma russe (Les) - L'Arbre du désir

Dans un petit village du Caucase du début du siècle, la belle Marita a pour amant Guédia, jeune homme de son âge avec lequel elle vit un amour qui leur semble éternel. Cependant, les anciens du village ont décidé pour la jeune femme le mari qu'elle doit prendre. Ils l'obligent à épouser Sotha, jeune garçon de bonne famille. Si leurs amours ne sont pas idylliques, elles sont cependant calmes. Mais le drame va éclater le jour où Marita revoit Guédia, qu'elle n'a pas réussi à oublier. L'Arbre du désir est le volet central d'une trilogie entamée par Tenguiz Abouladze avec L'Incantation (1968) et achevée avec Le Repentir (1984). Pour Tenguiz Abouladze, «il était intéressant de comprendre si l'on pouvait fusionner en un seul film parabole philosophique et conte populaire. La convention et le réalisme cru.». Tenguiz Abouladze est une sorte de douanier Rousseau saisi par la grâce du paysage géorgien et ivre de poésie insolite.
Prix réduit !

9,95 €

-50%

4,97 €

Ajouter au panier

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 4 points de fidélité. Votre panier totalisera 4 points pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,80 €.

En savoir plus

Bonus

Interviews, Filmographies, Galerie photos, Bandes-annonces

Informations complémentaires

Résumé

0

(0 Avis des clients)

Sélectionnez une ligne ci-dessous pour filtrer les avis.

  • 5
    (0)
  • 4
    (0)
  • 3
    (0)
  • 2
    (0)
  • 1
    (0)

Ecrire un Avis

Donnez votre avis

Trésors du cinéma russe (Les) - L'Arbre du désir

Trésors du cinéma russe (Les) - L'Arbre du désir

Dans un petit village du Caucase du début du siècle, la belle Marita a pour amant Guédia, jeune homme de son âge avec lequel elle vit un amour qui leur semble éternel. Cependant, les anciens du village ont décidé pour la jeune femme le mari qu'elle doit prendre. Ils l'obligent à épouser Sotha, jeune garçon de bonne famille. Si leurs amours ne sont pas idylliques, elles sont cependant calmes. Mais le drame va éclater le jour où Marita revoit Guédia, qu'elle n'a pas réussi à oublier. L'Arbre du désir est le volet central d'une trilogie entamée par Tenguiz Abouladze avec L'Incantation (1968) et achevée avec Le Repentir (1984). Pour Tenguiz Abouladze, «il était intéressant de comprendre si l'on pouvait fusionner en un seul film parabole philosophique et conte populaire. La convention et le réalisme cru.». Tenguiz Abouladze est une sorte de douanier Rousseau saisi par la grâce du paysage géorgien et ivre de poésie insolite.

Oui Non

30 autres produits dans la même catégorie :

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...