Frédéric Chopin : Le poète du piano

Frédéric Chopin : Le poète du piano

Frédéric Chopin : Le poète du piano

"Chapeau bas, Messieurs, un génie !" s'exclama Schumann lorsqu'en 1831, il découvrit Frédéric Chopin. L'appréciation est tellement évidente qu'elle se passe de commentaires. Mais sait-on pourquoi lorsque Chopin obligeait le piano à chanter, la musique qui naissait sous ses doigts n'était le plus souvent qu' "un sourire à travers les larmes" ? Pour répondre à cette question - et à beaucoup d'autres - nous marchons en images sur les pas de ce symbole du romantisme dont la musique, disait encore Schumann, était "des canons cachés sous des fleurs" : Zelazowa Wola, Varsovie, Valldemossa et Nohant, Paris, enfin, où ce 17 octobre 1849, l'enchanteur cessa d'enchanter son monde. Ce programme est un merveilleux voyage accompagné au piano, sur les traces de Frédéric Chopin, dont on a pu lire qu'il avait passé sa vie à mourir et qui reste à jamais vivant en nos coeurs. "L'âme de la musique a passé sur le monde" a écrit Schumann après la mort de Chopin. Il aurait pu ajouter : pour toujours.
Prix réduit !

14,99 €

-50%

7,49 €

Ajouter au panier

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 7 points de fidélité. Votre panier totalisera 7 points pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 1,40 €.

Informations complémentaires

  • Poids - 150g
  • Support - DVD
  • Genres - Biographie / Musique / DVD & BLU-RAY Musicaux
  • Public - Tout public
  • Réalisation - Armand Isnard
  • Durée - 00:52
  • Editeur - RDM Edition
  • Sortie vidéo - 06/03/2020
  • Type d'édition - Simple
  • Nombre de disques - 1
  • Zone - 2
  • Format vidéo - 4/3
  • Format audio - stéréo (2.0)
  • Langues - Français

Résumé

0

(0 Avis des clients)

Sélectionnez une ligne ci-dessous pour filtrer les avis.

  • 5
    (0)
  • 4
    (0)
  • 3
    (0)
  • 2
    (0)
  • 1
    (0)

Ecrire un Avis

Donnez votre avis

Frédéric Chopin : Le poète du piano

Frédéric Chopin : Le poète du piano

"Chapeau bas, Messieurs, un génie !" s'exclama Schumann lorsqu'en 1831, il découvrit Frédéric Chopin. L'appréciation est tellement évidente qu'elle se passe de commentaires. Mais sait-on pourquoi lorsque Chopin obligeait le piano à chanter, la musique qui naissait sous ses doigts n'était le plus souvent qu' "un sourire à travers les larmes" ? Pour répondre à cette question - et à beaucoup d'autres - nous marchons en images sur les pas de ce symbole du romantisme dont la musique, disait encore Schumann, était "des canons cachés sous des fleurs" : Zelazowa Wola, Varsovie, Valldemossa et Nohant, Paris, enfin, où ce 17 octobre 1849, l'enchanteur cessa d'enchanter son monde. Ce programme est un merveilleux voyage accompagné au piano, sur les traces de Frédéric Chopin, dont on a pu lire qu'il avait passé sa vie à mourir et qui reste à jamais vivant en nos coeurs. "L'âme de la musique a passé sur le monde" a écrit Schumann après la mort de Chopin. Il aurait pu ajouter : pour toujours.

Oui Non

30 autres produits dans la même catégorie :