Just a Gigolo

Extraits sonores Just a Gigolo

Just a Gigolo

Louis Prima est, à l'époque de ce disque, un des hommes qui ont le mieux réussi dans le "show business" ; à partir de 1957, date laquelle il s'associa avec Keely Smith, il s'est introduit dans tous les foyers américains grâce à la télévision. Après leur engagement au fameux night-club "The Mocambo" de Hollywood, en octobre 1957, et leur triomphale apparition dans le show de Dean Martin "Coast to coast", Louis et Keely avaient en effet pris une place de choix dans le cœur des téléspectateurs américains : il leur venait des offres de pratiquement tous les shows de télévision qui se faisaient sur le territoire des Etats-Unis, des séries de films leur furent proposées. Ayant signé un contrat au Sahara Hotel à Las Vegas, il leur était impossible d'accepter tout ce qu'on leur proposait. Néanmoins, ils firent une exception pour le show de Dinah Shore le 24 novembre. C'est à cette époque que fut enregistré le présent album au Club Nevada : il est le parfait reflet du style qui rendit Louis Prima célèbre dans le monde entier.

Né à la Nouvelle-Orléans, il commença par étudier… le violon, puis la trompette grâce à son frère Leon, qui non seulement lui apprit l'instrument, mais lui procura également ses premiers engagements. Quelques années plus tard, Prima ouvrit dans la 52e rue de New York, la fameuse "Swing Street", le club de jazz "Famous Door". C'était en 1936. Il ouvrit plus tard un autre club à Hollywood et dirigea un grand orchestre pendant un court laps de temps, mais retourna bien vite à sa petite formation, dont la vedette était le saxophoniste Sam Butera. Quand Louis Prima et Keely Smith se rencontrèrent durant un séjour sur une plage de Virginie, Louis était déjà millionnaire du disque. C'est alors qu'ils s'établirent à Las Vegas au Sahara Hotel, où Louis devant l'un de ceux qui contribuèrent le plus au destin hors série de la ville. La façon très personnelle et très "autoritaire" que Louis a de chanter les classiques du jazz lui a attiré une foule innombrable de fans dans le monde entier, y compris la France, où "Just a Gigolo" a été un succès spectaculaire. Ce disque regroupe douze des meilleurs titres enregistrés par Louis Prima.
Prix réduit !

6,50 €

-40%

3,90 €

Ajouter au panier

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 3 points de fidélité. Votre panier totalisera 3 points pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,60 €.

En savoir plus

Titres

1. Medley : Just a gigolo ;
I ain’t got nobody;
2. (Nothing’s too good) for my baby;
3. The lip;
4. Body and soul;
5. Oh Marie !;
6. Medley : Basin street blues;
When it’s sleepy time down south;
7. Jump, jive an' wail;
8. Buona sera;
9. Night train;
10. (I'll be glad when you're dead) you rascal you

Informations complémentaires

  • Poids - 120g
  • Support - CD AUDIO
  • Genres - Variétés internationales
  • Pays - Etats-Unis
  • Durée - 00:31
  • Editeur - RDM Edition
  • Type d'édition - Simple
  • Nombre de disques - 1 CD audio
  • Zone - 2
  • Interprète - Prima, Louis / Smith, Keely
  • Artiste principal - Prima, Louis
  • Label - RDM Edition
  • Extraits sonores - Oui
  • Date de parution - 30/07/2010

Résumé

0

(0 Avis des clients)

Sélectionnez une ligne ci-dessous pour filtrer les avis.

  • 5
    (0)
  • 4
    (0)
  • 3
    (0)
  • 2
    (0)
  • 1
    (0)

Ecrire un Avis

Donnez votre avis

Just a Gigolo

Just a Gigolo

Louis Prima est, à l'époque de ce disque, un des hommes qui ont le mieux réussi dans le "show business" ; à partir de 1957, date laquelle il s'associa avec Keely Smith, il s'est introduit dans tous les foyers américains grâce à la télévision. Après leur engagement au fameux night-club "The Mocambo" de Hollywood, en octobre 1957, et leur triomphale apparition dans le show de Dean Martin "Coast to coast", Louis et Keely avaient en effet pris une place de choix dans le cœur des téléspectateurs américains : il leur venait des offres de pratiquement tous les shows de télévision qui se faisaient sur le territoire des Etats-Unis, des séries de films leur furent proposées. Ayant signé un contrat au Sahara Hotel à Las Vegas, il leur était impossible d'accepter tout ce qu'on leur proposait. Néanmoins, ils firent une exception pour le show de Dinah Shore le 24 novembre. C'est à cette époque que fut enregistré le présent album au Club Nevada : il est le parfait reflet du style qui rendit Louis Prima célèbre dans le monde entier.

Né à la Nouvelle-Orléans, il commença par étudier… le violon, puis la trompette grâce à son frère Leon, qui non seulement lui apprit l'instrument, mais lui procura également ses premiers engagements. Quelques années plus tard, Prima ouvrit dans la 52e rue de New York, la fameuse "Swing Street", le club de jazz "Famous Door". C'était en 1936. Il ouvrit plus tard un autre club à Hollywood et dirigea un grand orchestre pendant un court laps de temps, mais retourna bien vite à sa petite formation, dont la vedette était le saxophoniste Sam Butera. Quand Louis Prima et Keely Smith se rencontrèrent durant un séjour sur une plage de Virginie, Louis était déjà millionnaire du disque. C'est alors qu'ils s'établirent à Las Vegas au Sahara Hotel, où Louis devant l'un de ceux qui contribuèrent le plus au destin hors série de la ville. La façon très personnelle et très "autoritaire" que Louis a de chanter les classiques du jazz lui a attiré une foule innombrable de fans dans le monde entier, y compris la France, où "Just a Gigolo" a été un succès spectaculaire. Ce disque regroupe douze des meilleurs titres enregistrés par Louis Prima.

Oui Non

Titres

30 autres produits dans la même catégorie :

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...