Derniers Baisers (version 2016) : chansons et mélodies d'amour

Sound samples Derniers Baisers (version 2016) : chansons et mélodies d'amour

Derniers Baisers (version 2016) : chansons et mélodies d'amour

Biographie de Mike Shannon
Le tout jeune Michel Simonet ignore encore que son avenir sera teinté de rose comme sa ville natale, Toulouse ! Comme il n'est pas du genre à se complaire dans les mélopées sirupeuses et autres refrains latinos distillés sans modération aucune par les radios de ces années 50, il accroche bien vite les ondes du "Radio Luxembourg" anglais et son univers s'en trouve bouleversé à tout jamais. Exit Gloria Lasso dont le pseudo aurait plutôt dû évoquer une "country girl" exit Dario Moreno dont la silhouette généreuse ne faisait pas vraiment rêver. Les Everly Brothers, Ricky Nelson, Cliff Richard et bien évidemment Elvis Presley se partagent désormais ses faveurs. On ne joue pas dans la même cours.
Ce satané Rock'n'Roll –"musique du diable" selon les esprits simplistes- s'empare définitivement de notre teenager qui fourbit ses premières armes au sein d'une formation au nom évocateur, "Les Flammes Bleues" (emprunté aux accompagnateurs du rocker britannique Billy Fury) et il entre en concurrence directe avec Les "Plastiqueurs du Rock" de Ticky James, un truculent toulousain qui deviendra l'un de ses meilleurs amis et qui n'est autre que Ticky Holgado, future célébrité aux multiples talents !
Apprenant que les Chats Sauvages ont perdu leur chanteur Dick Rivers et qu'ils lui cherchent un successeur, Michel monte à Paris pour tenter un véritable "coup de poker" et se retrouve en compétition avec près de 200 prétendants. La place est chère mais comme la chance sourit aux audacieux, les quatre matous le choisissent pour sa tessiture de voix et son aisance. Indéniablement, il apporte au groupe une couleur originale et revoilà nos Chats bien partis pour de nouvelles aventures. "Derniers Baisers" est préféré par le public à "Sherry", initialement prévu pour faire le "tube", ce qui confirme le goût affuté de Mike Shannon qui s'est inspiré du créateur de "Run Away", le rocker-crooner Del Shannon pour se faire son nom d'artiste. "Derniers Baisers" reste au fil du temps une mélodie exceptionnelle qui n'échappe pas à C. Jérôme en 1986 et à Laurent Voulzy en 2006, ceux-ci tentent de se l'approprier tardivement mais la version de Mike Shannon ne sera jamais égalée. Galas et enregistrements se succèdent à un rythme qui ne s'harmonise pas véritablement avec les horaires fantaisistes et la vie fantasque de nos jeunes rockers niçois. "John C'est L'Amour", "Johnny Rappelle-Toi", "Emmène-Moi", "Allons Reviens Danser" restent les titres marquants de l'an 1963 qui les voit partager une tournée épique avec le grand Gene Vincent, légende du rock'n'roll s'il en est, sans oublier les prestations à l'Olympia, au Palais des Sports et au Golf Drouot, lieu de rencontre de tout ce qui ressemble de près ou de loin au rock hexagonal. Les disques des Chats Sauvages se vendent aussi en Espagne et au Portugal où le groupe se produit avec un succès non démenti.
Toutefois en 1964, la mode change, la Beatlemania fait rage et les formations rock-twist à la française sont décimées par la Grande Muette qui appelle ses membres les uns après les autres pour accomplir un devoir national redouté. Les Chats sont futés et évitent cet écueil mais leur manque d'assiduité en studio et leur désinvolture les précipitent irrémédiablement vers une issue fatale. Leur technique est pourtant en net progrès avec leurs deux derniers disques, "Jolie Fille", "Seul" ou "Obsession", dernière chanson à avoir été classée fort honorablement au hit-parade du mythique "Salut les Copains" en ce bel été 1964. Mike Shannon comprend qu'il ne pourra évoluer comme il le souhaite avec ses glorieux mais encombrants compagnons en perte de vitesse. Une belle page se tourne.
Mike Shannon enregistre chez Vogue de nouvelles chansons avant de constituer le duo Les Brummels avec son ami Roland Gaillac sous la direction de Christian Fechner en 1966. "Mama" et "Abandon" sont très prisés lors de la fameuse tournée avec Antoine et Les Problèmes (futurs Charlots). Le look sophistiqué des Brummels et leur humour décalé sont parfaitement en équation avec l'esprit "Mods" qui fait alors fureur. Mais notre chanteur rêve d'une carrière de crooner et jette son dévolu sur une splendide mélodie jazzy "Nature Boy", interprétée notamment par Nat King Cole et Shirley Bassey et qu'il adapte en "Etrange Garçon" pour un ultime microsillon sur le label Vogue en 1967 sous le pseudonyme de George Brummel, un disque qui lui vaudra –fait rarissime- une lettre de compliments de son compositeur américain Eden Ahbez !
La complicité évidente avec le désopilant et talentueux Hector (qui hanta naguère le Golf Drouot sous le sobriquet flatteur de "Chopin du Twist") pousse nos deux acolytes à tenter une nouvelle aventure de l'autre côté de l'Atlantique chez nos cousins québécois. Hector adoptant le rôle de manager, producteur, tourneur. Mike y connaît de notables...
Reduced price!

12,94 €

-50%

6,47 €

Add to cart

By buying this product you can collect up to 6 loyalty points. Your cart will total 6 points that can be converted into a voucher of 1,20 €.

More info

Titres

1. Derniers baisers;
2. Ma plus belle année;
3. Derrière l'arc en ciel / Over the rainbow;
4. J'irai pleurer sous la pluie;
5. Johnny rappelle-toi;
6. Mon coin de France;
7. Dans les rues de la ville;
8. Dis-lui que je l'aime;
9. Je vieillis;
10. Femmes de Montréal;
11. L'amour 61;
12. Le bleu de l'été;
13. L'amour existe;
14. Midi;
15. On s'aimait;
16. Questions;
17. Merci;
18. Love me tender;
19. Sealed With A Kiss (The Four Voices);
20. Sealed With A Kiss (Brian Hyland)

Commentaires

Mike Shannon est né le 3 Mars 1945 à Toulouse. Il se passionne un beau soir de 1958 pour le Rock and Roll, musique jouée par une radio américaine captée sur le poste de TSF de ses parents.

A 13 ans, il décide de consacrer sa vie à sa musique préférée et monte ses premiers groupes. C'est à cette époque qu'il rencontre Ticky Olgado, toulousain aussi, qui deviendra son meilleur ami.

En septembre 1962, Il décide de monter à Paris suite à une annonce dans l'émission Salut les Copains d'Europe 1. Les Chats Sauvages auditionnent dans la capitale afin de trouver un successeur à Dick Rivers qui souhaite se lancer dans une carrière solo.

Après plusieurs essais parmi 180 prétendants, il est choisi par les quatre membres du groupe, étant de tous le plus à l'aise et sa voix ayant selon eux la meilleure tessiture. Il devient Chat Sauvage en lieu et place de Dick Rivers en octobre 1962.

Le premier EP des Chats Sauvages avec Mike Shannon comme chanteur est "Derniers Baisers". C'est Mike Shannon qui est à l'origine de "Derniers Baisers", adaptation française du tube américain "Sealed With a Kiss".

Le disque est un véritable tube en France et impose définitivement Mike Shannon comme chanteur incontournable des Chats Sauvages. "Derniers Baisers" sera repris maintes fois en France par de nombreux artistes comme Nancy Holloway en 1963, par C. Jérôme en 1986, ou par Laurent Voulzy en 2006.

Cette vie avec les Chats Sauvages va durer 3 ans. 3 ans de succès, de disques et de tournées. Ensuite le groupe se séparera.

Mike se rapproche de la maison de disques Vogue, où, sous la direction artistique de Christian Fechner, il enregistre un premier super 45 tours solo en 1965 sous le nom de Mick Shannon puis un second en 1966 dans le duo de Mods, Les Brummells, avec Roland Gaillac. Il participe aux tournées d'Antoine et les Problèmes et chante dans tout l'hexagone.

À la suite d'une tournée au Québec (initialement prévue avec Les Chats Sauvages), il décide de s'y installer en 1966 et connaît dans ce pays plusieurs succès pendant trois ans, avec notamment "Celui-là", chanson de Michel Legrand écrite en hommage au sénateur Robert Kennedy ou "Chérie", adaptation de Honey de Bobby Goldsboro.

De 1972 à 1978, il collabore avec le Grand Orchestre de René Coll. Il compose également pour différents artistes, parmi lesquels Shirley Bassey, Johnny Mathis, Joselito ou le groupe Gold.

En 1992, il est avec son ami Jean Sarrus (Les Charlots), le créateur du festival international de musique country de Mirande dont il compose l’hymne, Dixie.

Outre de nombreux concerts en province, Mike Shannon se produit régulièrement dans des salles parisiennes comme Bobino, Le Petit Journal Montparnasse ou l'Olympia.

Son spectacle est composé de rock, country music et de ballades romantiques.


En 2016, Mike Shannon édite "Derniers Baisers, Chansons et Mélodies d'Amour" chez RDM Edition.

Ce nouvel album nous montre le Mike Shannon romantique. Le disque offre une magnifique version 2016 du tube "Derniers Baisers" ainsi que de superbes chansons d'amours comme "Derrière l'Arc en Ciel" (Over The Rainbow), "Le Bleu de l'été" ou encore le fameux "Love Me Tender" d'Elvis Presley.

18 titres incontournables emprunts de tendresse et d'amour !

Nous retrouvons aussi sur cette nouvelle référence RDM-Edition, en titres bonus, la version originale de "Sealed With a Kiss" par les Four Voices
(1960) ainsi que sa reprise qu'il l'a fait connaître aux Etats-Unis en 1962 par Brian Hyland.

Data sheet

  • Weight - 0g
  • Support - CD AUDIO
  • Genres - Variétés françaises / Rock français
  • Country - France
  • Time - 00:56
  • Editor - RDM Edition
  • Type of edition - Simple CD aspect vinyle
  • Number of discs - 1 CD audio
  • Zone - 2
  • Interpreter - Shannon, Mike / Hyland, Brian
  • Main Artist - Shannon, Mike
  • Community - The Four Voices
  • Label - RDM Edition
  • Extraits sonores - Oui
  • Date de parution - 24/10/2016

Summary

0

(0 Reviews)

Select a row below to filter reviews.

  • 5
    (0)
  • 4
    (0)
  • 3
    (0)
  • 2
    (0)
  • 1
    (0)

Write a review

Write your review

Derniers Baisers (version 2016) : chansons et mélodies d'amour

Derniers Baisers (version 2016) : chansons et mélodies d'amour

Biographie de Mike Shannon
Le tout jeune Michel Simonet ignore encore que son avenir sera teinté de rose comme sa ville natale, Toulouse ! Comme il n'est pas du genre à se complaire dans les mélopées sirupeuses et autres refrains latinos distillés sans modération aucune par les radios de ces années 50, il accroche bien vite les ondes du "Radio Luxembourg" anglais et son univers s'en trouve bouleversé à tout jamais. Exit Gloria Lasso dont le pseudo aurait plutôt dû évoquer une "country girl" exit Dario Moreno dont la silhouette généreuse ne faisait pas vraiment rêver. Les Everly Brothers, Ricky Nelson, Cliff Richard et bien évidemment Elvis Presley se partagent désormais ses faveurs. On ne joue pas dans la même cours.
Ce satané Rock'n'Roll –"musique du diable" selon les esprits simplistes- s'empare définitivement de notre teenager qui fourbit ses premières armes au sein d'une formation au nom évocateur, "Les Flammes Bleues" (emprunté aux accompagnateurs du rocker britannique Billy Fury) et il entre en concurrence directe avec Les "Plastiqueurs du Rock" de Ticky James, un truculent toulousain qui deviendra l'un de ses meilleurs amis et qui n'est autre que Ticky Holgado, future célébrité aux multiples talents !
Apprenant que les Chats Sauvages ont perdu leur chanteur Dick Rivers et qu'ils lui cherchent un successeur, Michel monte à Paris pour tenter un véritable "coup de poker" et se retrouve en compétition avec près de 200 prétendants. La place est chère mais comme la chance sourit aux audacieux, les quatre matous le choisissent pour sa tessiture de voix et son aisance. Indéniablement, il apporte au groupe une couleur originale et revoilà nos Chats bien partis pour de nouvelles aventures. "Derniers Baisers" est préféré par le public à "Sherry", initialement prévu pour faire le "tube", ce qui confirme le goût affuté de Mike Shannon qui s'est inspiré du créateur de "Run Away", le rocker-crooner Del Shannon pour se faire son nom d'artiste. "Derniers Baisers" reste au fil du temps une mélodie exceptionnelle qui n'échappe pas à C. Jérôme en 1986 et à Laurent Voulzy en 2006, ceux-ci tentent de se l'approprier tardivement mais la version de Mike Shannon ne sera jamais égalée. Galas et enregistrements se succèdent à un rythme qui ne s'harmonise pas véritablement avec les horaires fantaisistes et la vie fantasque de nos jeunes rockers niçois. "John C'est L'Amour", "Johnny Rappelle-Toi", "Emmène-Moi", "Allons Reviens Danser" restent les titres marquants de l'an 1963 qui les voit partager une tournée épique avec le grand Gene Vincent, légende du rock'n'roll s'il en est, sans oublier les prestations à l'Olympia, au Palais des Sports et au Golf Drouot, lieu de rencontre de tout ce qui ressemble de près ou de loin au rock hexagonal. Les disques des Chats Sauvages se vendent aussi en Espagne et au Portugal où le groupe se produit avec un succès non démenti.
Toutefois en 1964, la mode change, la Beatlemania fait rage et les formations rock-twist à la française sont décimées par la Grande Muette qui appelle ses membres les uns après les autres pour accomplir un devoir national redouté. Les Chats sont futés et évitent cet écueil mais leur manque d'assiduité en studio et leur désinvolture les précipitent irrémédiablement vers une issue fatale. Leur technique est pourtant en net progrès avec leurs deux derniers disques, "Jolie Fille", "Seul" ou "Obsession", dernière chanson à avoir été classée fort honorablement au hit-parade du mythique "Salut les Copains" en ce bel été 1964. Mike Shannon comprend qu'il ne pourra évoluer comme il le souhaite avec ses glorieux mais encombrants compagnons en perte de vitesse. Une belle page se tourne.
Mike Shannon enregistre chez Vogue de nouvelles chansons avant de constituer le duo Les Brummels avec son ami Roland Gaillac sous la direction de Christian Fechner en 1966. "Mama" et "Abandon" sont très prisés lors de la fameuse tournée avec Antoine et Les Problèmes (futurs Charlots). Le look sophistiqué des Brummels et leur humour décalé sont parfaitement en équation avec l'esprit "Mods" qui fait alors fureur. Mais notre chanteur rêve d'une carrière de crooner et jette son dévolu sur une splendide mélodie jazzy "Nature Boy", interprétée notamment par Nat King Cole et Shirley Bassey et qu'il adapte en "Etrange Garçon" pour un ultime microsillon sur le label Vogue en 1967 sous le pseudonyme de George Brummel, un disque qui lui vaudra –fait rarissime- une lettre de compliments de son compositeur américain Eden Ahbez !
La complicité évidente avec le désopilant et talentueux Hector (qui hanta naguère le Golf Drouot sous le sobriquet flatteur de "Chopin du Twist") pousse nos deux acolytes à tenter une nouvelle aventure de l'autre côté de l'Atlantique chez nos cousins québécois. Hector adoptant le rôle de manager, producteur, tourneur. Mike y connaît de notables...

Yes No

Music tracks

30 other products in the same category:

Customers who bought this product also bought: