Collection oeuvre lue - Marcel Aubert : Historique de la Cathédrale Notre-Dame de Paris

Collection oeuvre lue - Marcel Aubert : Historique de la Cathédrale Notre-Dame de Paris

Collection oeuvre lue - Marcel Aubert : Historique de la Cathédrale Notre-Dame de Paris

La collection oeuvre lue vous propose de découvrir les classiques de la littérature, de la poésie et du théâtre, interprétés par de grands comédiens ou leurs auteurs.

Marcel Aubert, né le 9 avril 1884 et mort le 28 décembre 1962, est un historien de l'art et conservateur de musée français.Après des études au lycée Condorcet, il entre à l'École nationale des chartes où il rédige une thèse sur la cathédrale Notre-Dame de Senlis (1907). Il est nommé attaché au département des imprimés de la Bibliothèque nationale en 1909 puis sous-bibliothécaire au Cabinet des Estampes en 1911 : il le demeure jusqu'en 1919. En 1920, il s'oriente vers les musées en entrant au Louvre comme adjoint de Paul Vitry au département des sculptures du Moyen Âge, de la Renaissance et des Temps modernes. Il lui succède en 1940 comme conservateur en chef mais est rapidement nommé (1942) doyen des conservateurs des Musées nationaux, poste qu'il occupe jusqu'à sa retraite en 1955, tout en étant conservateur du musée Rodin (1945), du musée Condé de Chantilly pour l'Institut. Il a été également l'un des conservateurs majeurs du Musée des monuments français. Parallèlement à cette carrière de conservateur, Marcel Aubert enseigne pendant la majeure partie de sa vie. Il succède à Eugène Lefèvre-Pontalis à la chaire d'archéologie du Moyen Âge de l'École des chartes en 1924, où il enseigne pendant près de trente ans. Il enseigne également à l'École du Louvre (professeur suppléant d'arts industriels (1921-1924) et professeur de sculpture (1940-1949)), aux Beaux-Arts (chaire d'architecture française (1929-1934) et chaire d'archéologie du Moyen Âge à partir de 1937), et à l'université Yale dans les années 1930, en même temps qu'Henri Focillon. Figure majeure de l'histoire de l'art français, il est le fondateur du RAA, Répertoire d'art et d'archéologie, première bibliographie systématique d'histoire de l'art, recensant articles et ouvrages sur le sujet, qui a existé de 1910 à 1972, et précédant la BHA, Bibliographie d'histoire de l'art, et il est intervenu durant la mise en place du IVe plan de développement économique (1962-1965), pour y inscrire l'Inventaire général des monuments et des richesses artistiques de la France, lancé par André Chastel, et emporter le soutien d'André Malraux. Il a surtout travaillé sur l'histoire de l'architecture médiévale mais s'est également intéressé à la sculpture. Il est également l'un des précurseurs de l'histoire du vitrail. Il prouve que l'évolution architecturale vient certes en partie du goût de l'époque, mais aussi des techniques maîtrisées. Il est considéré comme l'un des précurseurs de l'enseignement d'histoire de l'art en France. Il est élu à l'Académie des inscriptions et belles-lettres en 1934. Il a également été l'un des responsables de la Société française d'archéologie et de la publication du Bulletin monumental.
Reduced price!

12,94 €

-50%

6,47 €

Add to cart

By buying this product you can collect up to 6 loyalty points. Your cart will total 6 points that can be converted into a voucher of 1,20 €.

More info

Titres

1. Partie 1;
2. Partie 2

Data sheet

  • Weight - 120g
  • Support - CD AUDIO
  • Genres - Littérature / Histoire
  • Country - France
  • Time - 00:30
  • Editor - RDM Edition
  • Type of edition - Simple
  • Number of discs - 1 CD audio
  • According to - Aubert, Marcel
  • Zone - 2
  • Interpreter - Aubert, Marcel
  • Label - RDM Edition
  • Date de parution - 03/05/2019

Summary

0

(0 Reviews)

Select a row below to filter reviews.

  • 5
    (0)
  • 4
    (0)
  • 3
    (0)
  • 2
    (0)
  • 1
    (0)

Write a review

Write your review

Collection oeuvre lue - Marcel Aubert : Historique de la Cathédrale Notre-Dame de Paris

Collection oeuvre lue - Marcel Aubert : Historique de la Cathédrale Notre-Dame de Paris

La collection oeuvre lue vous propose de découvrir les classiques de la littérature, de la poésie et du théâtre, interprétés par de grands comédiens ou leurs auteurs.

Marcel Aubert, né le 9 avril 1884 et mort le 28 décembre 1962, est un historien de l'art et conservateur de musée français.Après des études au lycée Condorcet, il entre à l'École nationale des chartes où il rédige une thèse sur la cathédrale Notre-Dame de Senlis (1907). Il est nommé attaché au département des imprimés de la Bibliothèque nationale en 1909 puis sous-bibliothécaire au Cabinet des Estampes en 1911 : il le demeure jusqu'en 1919. En 1920, il s'oriente vers les musées en entrant au Louvre comme adjoint de Paul Vitry au département des sculptures du Moyen Âge, de la Renaissance et des Temps modernes. Il lui succède en 1940 comme conservateur en chef mais est rapidement nommé (1942) doyen des conservateurs des Musées nationaux, poste qu'il occupe jusqu'à sa retraite en 1955, tout en étant conservateur du musée Rodin (1945), du musée Condé de Chantilly pour l'Institut. Il a été également l'un des conservateurs majeurs du Musée des monuments français. Parallèlement à cette carrière de conservateur, Marcel Aubert enseigne pendant la majeure partie de sa vie. Il succède à Eugène Lefèvre-Pontalis à la chaire d'archéologie du Moyen Âge de l'École des chartes en 1924, où il enseigne pendant près de trente ans. Il enseigne également à l'École du Louvre (professeur suppléant d'arts industriels (1921-1924) et professeur de sculpture (1940-1949)), aux Beaux-Arts (chaire d'architecture française (1929-1934) et chaire d'archéologie du Moyen Âge à partir de 1937), et à l'université Yale dans les années 1930, en même temps qu'Henri Focillon. Figure majeure de l'histoire de l'art français, il est le fondateur du RAA, Répertoire d'art et d'archéologie, première bibliographie systématique d'histoire de l'art, recensant articles et ouvrages sur le sujet, qui a existé de 1910 à 1972, et précédant la BHA, Bibliographie d'histoire de l'art, et il est intervenu durant la mise en place du IVe plan de développement économique (1962-1965), pour y inscrire l'Inventaire général des monuments et des richesses artistiques de la France, lancé par André Chastel, et emporter le soutien d'André Malraux. Il a surtout travaillé sur l'histoire de l'architecture médiévale mais s'est également intéressé à la sculpture. Il est également l'un des précurseurs de l'histoire du vitrail. Il prouve que l'évolution architecturale vient certes en partie du goût de l'époque, mais aussi des techniques maîtrisées. Il est considéré comme l'un des précurseurs de l'enseignement d'histoire de l'art en France. Il est élu à l'Académie des inscriptions et belles-lettres en 1934. Il a également été l'un des responsables de la Société française d'archéologie et de la publication du Bulletin monumental.

Yes No

30 other products in the same category:

Customers who bought this product also bought: