Les plus beaux thèmes des films noirs français des années 50

Extraits sonores Les plus beaux thèmes des films noirs français des années 50

Les plus beaux thèmes des films noirs français des années 50

La littérature policière regorge de références musicales. Cinéma, romans, bandes-dessinées, nombreuses sont les œuvres qui associent au polar la fameuse note bleue du jazz. Et dès qu’il s’agit d’adjoindre au polar un genre musical, c’est très souvent le jazz qui s’y colle. En effet, dans les années 40, le cinéma prend le relais du récit policier et dès lors, le cinéma et le roman noir s’enrichissent l’un l’autre de leurs techniques de narration : atmosphère sombre, images contrastées noir et blanc, érotisme, déconstruction du temps du récit, voix off, dialogue vif et bref... Dans les années 50, le jazz commence à être utilisé pour accompagner des scènes de films qui ne sont pas directement liées à cette musique. Son association avec le film noir est souvent réussie. Le jazz semble en adéquation avec ce genre cinématographique. Il possède des capacités évocatrices très fortes. On fait donc appel à des musiciens de jazz pour composer des musiques de films. Mais le cinéma noir n’a pas jeté son dévolu sur ce genre musical par hasard. Les instruments utilisés dans le jazz, la façon même dont cette musique est construite, la rendent capable plus que toute autre d’évoquer des émotions qu’un bon polar fait naître également.
Dans les années qui suivent, c'est à nouveau parmi les artistes jazz que l'on cherche des compositeurs de musique de films noirs. Ainsi, de nombreux films policiers français qui ont marqué les années 50 bénéficient d'une bande originale écrite par des compositeurs jazz : leurs plus beaux thèmes sont réunis sur ce disque.

Prix réduit !

12,98 €

-50%

6,49 €

Ajouter au panier

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 6 points de fidélité. Votre panier totalisera 6 points pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 1,20 €.

En savoir plus

Titres

1. Touchez pas au grisbi - Le grisbi;
2. Touchez pas au grisbi - Touchez pas au grisbi;
3. Touchez pas au grisbi - Grisbi Blues;
4. Du rififi chez les hommes - Générique;
5. Du rififi chez les hommes - Le Rififi ;
6. Du rififi chez les hommes - Le Rififi (reprise);
7. Razzia sur la Chnouf - Thème principal;
8. Razzia sur la Chnouf - Le Nantais;
9. Razzia sur la Chnouf - La chnouf;
10. Bob le flambeur - Thème principal;
11. Maigret tend un piège - Ça ne sert à rien;
12. Maigret tend un piège - Thème principal;
13. Les 5 dernières minutes - Thème principal;
14. Ascenseur pour l'échafaud - Générique ;
15. Ascenseur pour l'échafaud - L'assassinat de Carala;
16. Ascenseur pour l'échafaud - Sur l'autoroute;
17. Ascenseur pour l'échafaud - Julien dans l'ascenseur;
18. Ascenseur pour l'échafaud - Florence sur les Champs Elysées;
19. Ascenseur pour l'échafaud - Dîner au motel;
20. Ascenseur pour l'échafaud - Evasion de Julien;
21. Ascenseur pour l'échafaud - Visite du vigile;
22. Ascenseur pour l'échafaud - Au bar du petit bac;
23. Ascenseur pour l'échafaud - Chez le photographe du motel

Informations complémentaires

Résumé

0

(0 Avis des clients)

Sélectionnez une ligne ci-dessous pour filtrer les avis.

  • 5
    (0)
  • 4
    (0)
  • 3
    (0)
  • 2
    (0)
  • 1
    (0)

Ecrire un Avis

Donnez votre avis

Les plus beaux thèmes des films noirs français des années 50

Les plus beaux thèmes des films noirs français des années 50

La littérature policière regorge de références musicales. Cinéma, romans, bandes-dessinées, nombreuses sont les œuvres qui associent au polar la fameuse note bleue du jazz. Et dès qu’il s’agit d’adjoindre au polar un genre musical, c’est très souvent le jazz qui s’y colle. En effet, dans les années 40, le cinéma prend le relais du récit policier et dès lors, le cinéma et le roman noir s’enrichissent l’un l’autre de leurs techniques de narration : atmosphère sombre, images contrastées noir et blanc, érotisme, déconstruction du temps du récit, voix off, dialogue vif et bref... Dans les années 50, le jazz commence à être utilisé pour accompagner des scènes de films qui ne sont pas directement liées à cette musique. Son association avec le film noir est souvent réussie. Le jazz semble en adéquation avec ce genre cinématographique. Il possède des capacités évocatrices très fortes. On fait donc appel à des musiciens de jazz pour composer des musiques de films. Mais le cinéma noir n’a pas jeté son dévolu sur ce genre musical par hasard. Les instruments utilisés dans le jazz, la façon même dont cette musique est construite, la rendent capable plus que toute autre d’évoquer des émotions qu’un bon polar fait naître également.
Dans les années qui suivent, c'est à nouveau parmi les artistes jazz que l'on cherche des compositeurs de musique de films noirs. Ainsi, de nombreux films policiers français qui ont marqué les années 50 bénéficient d'une bande originale écrite par des compositeurs jazz : leurs plus beaux thèmes sont réunis sur ce disque.

Oui Non

Titres

30 autres produits dans la même catégorie :

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...