Michel Legrand - Anthologie - Volume 2 : les albums studio 1954-1959

Michel Legrand - Anthologie - Volume 2 : les albums studio 1954-1959

Michel Legrand - Anthologie - Volume 2 : les albums studio 1954-1959

Sa carrière de compositeur pour le cinéma lui a valu de remporter trois Oscars. Michel Legrand étudie le piano et l'écriture au conservatoire de Paris de 1942 à 1949, dans les classes de Lucette Descaves, Henri Challan et Nadia Boulanger notamment, et où il remporte plusieurs premiers prix. Il se prend de passion pour le jazz après avoir assisté en 1947 à un concert de Dizzy Gillespie avec lequel il collaborera quelques années plus tard, écrivant en 1952 les arrangements pour l'orchestre à cordes qui accompagne le trompettiste dans ses concerts européens. Praticien d'une douzaine d'instruments, il écrit en 1951 des arrangements pour l'orchestre de son père, qui l'introduit dans l'univers de la chanson de variété. Il commence ainsi une carrière d'accompagnateur et d'arrangeur pour Jacqueline François, Henri Salvador, Catherine Sauvage et Zizi Jeanmaire. Maurice Chevalier l'engage comme directeur musical. En 1954, à la demande de la firme américaine Columbia, il offre des relectures jazzy de rengaines françaises. L'album I Love Paris est un énorme succès (8 millions d'exemplaires écoulés); la reconnaissance de Legrand se fait internationale. Influencé par Stan Kenton, il mène une brève carrière de jazzman comme leader : Holiday in Rome en 1955, Michel Legrand Plays Cole Porter en 1957, Legrand in Rio en 1958. Pour Legrand Jazz, il enregistre à New York en 1958 avec Miles Davis, John Coltrane et Bill Evans, devenant l'un des premiers Européens à travailler avec les maîtres du jazz moderne. Le tournant des années 1960 et l'émergence de la Nouvelle Vague vont ancrer définitivement Michel Legrand dans le monde de la musique de film. Il travaille pour Agnès Varda (Cléo de 5 à 7 en 1962), Jean-Luc Godard (Une femme est une femme en 1961, Vivre sa vie en 1962 et Bande à part en 1964) et surtout Jacques Demy (Lola en 1961, Les Parapluies de Cherbourg en 1964, Les Demoiselles de Rochefort en 1967, Peau d'âne en 1970) avec qui il invente la comédie musicale à la française. Ainsi Les Parapluies de Cherbourg est un film chanté en continu où tous les dialogues sont inspirés par la musique, ce qui était novateur à l'époque. Sa carrière de compositeur pour le cinéma lui a valu de remporter trois Oscars. Retrouvez les débuts de ce grand compositeur, à travers cette anthologie 4 CD qui se consacre à ses albums studio.
Prix réduit !

19,50 €

-50%

9,75 €

Ajouter au panier

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 9 points de fidélité. Votre panier totalisera 9 points pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 1,80 €.

En savoir plus

Titres

CD 1 :;
1. I love Paris;
2. Mademoiselle de Paris;
3. Paris;
4. Autumn leaves (les feuilles mortes);
5. Under the bridges of Paris (sous les ponts de Paris);
6. La Seine;
7. Paris in the spring;
8. April in Paris;
9. A Paris;
10. La vie en rose;
11. Sous le ciel de Paris;
12. Paris je t'aime ...d'amour;
13. Moulin rouge;
14. The last time I saw Paris;
15. I love Paris - final;
CD 2 :;
1. Bonjour Paris;
2. La goualante du pauvre Jean;
3. J'ai deux amours;
4. Hymne à l'amour;
5. A Paris dans chaque faubourg;
6. Les lavandières du Portugal;
7. French-cancan;
8. La mer;
9. C'est à Hambourg;
10. Mon homme ;
11. Parlez-moi d'amour;
12. Le guinche;
13. Bonjour Paris - reprise;
CD 3 :;
1. Caravan;
2. Besame mucho;
3. El humahuaqueno;
4. Vaya con dios;
5. Siboney;
6. Maria, my own;
7. Maria dolores;
8. Brazil';
9. Bahia ;
10. Frenesi;
11. Granada;
12. La ultima noche;
13. Perfidia;
14. Adios;
CD 4 :;
1. The jitterburg waltz;
2. Nuages;
3. Night in Tunisia;
4. Blue and sentimental;
5. Stompin' at the savoy;
6. Django;
7. Wild man blues;
8. Rosetta;
9. 'Round midnight;
10. Don't get around much anymore;
11. In a mist;
12. Sous les ponts de Paris;
13. Paris in the spring;
14. April in Paris;
15. Sous le ciel de Paris;
16. Paris canaille;
17. Paris, je t'aime... D'amour;
18. I love Paris;
19. The last time I saw Paris;
20. Moulin rouge;
21. La vie en rose

Informations complémentaires

Résumé

0

(0 Avis des clients)

Sélectionnez une ligne ci-dessous pour filtrer les avis.

  • 5
    (0)
  • 4
    (0)
  • 3
    (0)
  • 2
    (0)
  • 1
    (0)

Ecrire un Avis

Donnez votre avis

Michel Legrand - Anthologie - Volume 2 : les albums studio 1954-1959

Michel Legrand - Anthologie - Volume 2 : les albums studio 1954-1959

Sa carrière de compositeur pour le cinéma lui a valu de remporter trois Oscars. Michel Legrand étudie le piano et l'écriture au conservatoire de Paris de 1942 à 1949, dans les classes de Lucette Descaves, Henri Challan et Nadia Boulanger notamment, et où il remporte plusieurs premiers prix. Il se prend de passion pour le jazz après avoir assisté en 1947 à un concert de Dizzy Gillespie avec lequel il collaborera quelques années plus tard, écrivant en 1952 les arrangements pour l'orchestre à cordes qui accompagne le trompettiste dans ses concerts européens. Praticien d'une douzaine d'instruments, il écrit en 1951 des arrangements pour l'orchestre de son père, qui l'introduit dans l'univers de la chanson de variété. Il commence ainsi une carrière d'accompagnateur et d'arrangeur pour Jacqueline François, Henri Salvador, Catherine Sauvage et Zizi Jeanmaire. Maurice Chevalier l'engage comme directeur musical. En 1954, à la demande de la firme américaine Columbia, il offre des relectures jazzy de rengaines françaises. L'album I Love Paris est un énorme succès (8 millions d'exemplaires écoulés); la reconnaissance de Legrand se fait internationale. Influencé par Stan Kenton, il mène une brève carrière de jazzman comme leader : Holiday in Rome en 1955, Michel Legrand Plays Cole Porter en 1957, Legrand in Rio en 1958. Pour Legrand Jazz, il enregistre à New York en 1958 avec Miles Davis, John Coltrane et Bill Evans, devenant l'un des premiers Européens à travailler avec les maîtres du jazz moderne. Le tournant des années 1960 et l'émergence de la Nouvelle Vague vont ancrer définitivement Michel Legrand dans le monde de la musique de film. Il travaille pour Agnès Varda (Cléo de 5 à 7 en 1962), Jean-Luc Godard (Une femme est une femme en 1961, Vivre sa vie en 1962 et Bande à part en 1964) et surtout Jacques Demy (Lola en 1961, Les Parapluies de Cherbourg en 1964, Les Demoiselles de Rochefort en 1967, Peau d'âne en 1970) avec qui il invente la comédie musicale à la française. Ainsi Les Parapluies de Cherbourg est un film chanté en continu où tous les dialogues sont inspirés par la musique, ce qui était novateur à l'époque. Sa carrière de compositeur pour le cinéma lui a valu de remporter trois Oscars. Retrouvez les débuts de ce grand compositeur, à travers cette anthologie 4 CD qui se consacre à ses albums studio.

Oui Non

30 autres produits dans la même catégorie :

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...